PRÉVALENCE


PRÉVALENCE
PRÉVALENCE

PRÉVALENCE

Terme utilisé dans l’interprétation d’un test de dépistage pratiqué à des fins épidémiologiques. La prévalence est le rapport entre le total des individus «vrais positifs» et des individus «faux négatifs» et le nombre global des personnes testées, c’est-à-dire la grandeur de l’échantillon, au sens que donnent à ce mot les statisticiens.

prévalence [ prevalɑ̃s ] n. f.
• 1966; angl. prevalence
Méd. Nombre de cas de maladies, ou de tout autre événement médical, enregistré dans une population déterminée, et englobant aussi bien les cas nouveaux que les cas anciens (opposé à incidence et à fréquence).

prévalence nom féminin (anglais prevalence) Rapport du nombre de cas d'un trouble morbide à l'effectif total d'une population, sans distinction entre les cas nouveaux et les cas anciens, à un moment ou pendant une période donnés.

prévalence
n. f. MED Nombre de cas d'une maladie ou d'un événement (accident, suicide, etc.) pour une population, à un moment ou pour une période donnés.

⇒PRÉVALENCE, subst. fém.
A.Littér. Qualité de ce qui prévaut. Synon. avantage, supériorité. Supposer que les bruns se mettent à être fiers d'être bruns, avec une idée de prévalence, —et qui dit prévalence dit bientôt rivalité, —sur les blonds ou vice versa ? (LÉAUTAUD, Passe-temps, 1929, p.199). Nous constatons alors une remarquable confluence des deux attitudes pessimiste et optimiste signalées tout à l'heure, et la prévalence logique de la seconde (MARITAIN, Human. intégr., 1936, p.32).
B.MÉD. Nombre de cas de maladie ou de personnes malades ou de tout autre événement tel qu'un accident, existant ou survenant dans une population déterminée, sans distinction entre les cas nouveaux et les cas anciens, soit à un moment précis, soit au cours d'une période donnée (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972). La prévalence au cours d'une période donnée est utilisée surtout en matière d'assurance maladie (...) et se réfère habituellement aux maladies de longue durée (Méd. Biol. t.3 1972).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist.1. 1504 «qualité d'une chose qui prévaut, supériorité, excellence» (J. LEMAIRE DE BELGES, Temple d'honneur et de vertus ds OEuvres, éd. J. Stecher, t.4, p.240); 2. [1967 (Organisation mondiale de la Santé d'apr. Méd. Flamm. 1975)]; 1970 (Travaux du Comité d'ét. des termes de méd. au Québec, II, 16). Dér. de prévaloir, prob. d'apr. le b. lat. praevalentia «valeur supérieure». Au sens 2, empr. à l'angl. prevalence, lui-même empr. au fr. au XVIes., att. dep. le XVIIIes. au sens de «extension, fréquence (d'un phénomène)» (1713 ds NED) d'où plus partic. en méd. (1839 ds NED Suppl.2). Bbg. GOHIN 1903, p.261. — QUEM. DDL t.26.

prévalence [pʀevalɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1966; angl. prevalence, du franç.; du lat. prævalentia, de prævalere. → Prévaloir.
Méd. Nombre de cas de maladies, ou de tout autre événement médical, enregistrés dans une population déterminée, soit à un moment précis, soit durant une période déterminée, et englobant aussi bien les cas nouveaux que les cas anciens (opposé à incidence et à fréquence).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prevalence — Prévalence Évolutions possibles de prévalences au cours du temps. En épidémiologie, la prévalence est une mesure de l état de santé d une population à un instant donné. Pour une affection donnée, elle est calculée en rapportant à la population… …   Wikipédia en Français

  • Prevalence — Prev a*lence, n. [L. praevalentia: cf. F. pr[ e]valence. See {Prevail}.] The quality or condition of being prevalent; superior strength, force, or influence; general existence, reception, or practice; wide extension; as, the prevalence of virtue …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prevalence — UK US /ˈprevələns/ noun [U] ► the fact of something existing or happening often : »They noted the prevalence of this attitude among leading financial experts …   Financial and business terms

  • prevalence — 1590s, fact of having mastery, from Fr. prévalence, from M.L. praevalentia, from praevalere (see PREVALENT (Cf. prevalent)). Meaning condition of being widespread or general is from 1713 …   Etymology dictionary

  • prevalence — index boom (prosperity), custom, frequency, mode, preponderance, usage Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton …   Law dictionary

  • Prevalence — In epidemiology, the prevalence of a health related state (typically disease, but also other things like smoking or seatbelt use) in a statistical population is defined as the total number of cases of the risk factor in the population at a given… …   Wikipedia

  • Prévalence — Évolutions possibles de prévalences au cours du temps. En épidémiologie, la prévalence est une mesure de l état de santé d une population à un instant donné. Pour une affection donnée, elle est calculée en rapportant à la population totale, le… …   Wikipédia en Français

  • prevalence — noun a) The quality or condition of being prevalent; superior strength, force, or influence; general existence, reception, or practice; wide extension; as the prevalence of virtue, of a fashion, or of a disease; the prevalence of a rumor. b) The… …   Wiktionary

  • Prevalence — The proportion of individuals in a population having a disease. Prevalence is a statistical concept referring to the number of cases of a disease that are present in a particular population at a given time. * * * The number of cases of a disease… …   Medical dictionary

  • prevalence — n. a measure of morbidity based on current sickness in a population, estimated either at a particular time (point prevalence) or over a stated period (period prevalence). It can be expressed either in terms of affected people (persons) or… …   The new mediacal dictionary